Maison : agrandissez-vous

27 avril 2017

Ajouter un étage à votre maison, faire une extension à votre habitation ? C'est possible si le Plan local d'urbanisme (Plu) de votre commune l'autorise. Un projet qui nécessite néanmoins une solide préparation. Une étude de sol devra être réalisée, un permis de construire déposé.

Une étude de sol pour les extensions horizontales

Une étude de sol est systématiquement réalisée lors de ce type de travaux. Un ingénieur effectue des carottages en prélevant de la terre pour évaluer la capacité du sol à supporter le poids de la nouvelle structure. Une étude béton détermine le type et la profondeur des fondations. Si le sol est de qualité, des fondations traditionnelles dite superficielles sont construites. Dans le cas d'un terrain meuble, il faut prévoir d'autres types de fondations (puits, micro-pieux) qui peuvent s'ancrer à de grandes profondeurs.

Evaluer les fondations de votre maison

Dans le cas d'une surélévation, une reconnaissance de fondations est menée. Il s'agit de creuser le sol pour examiner les fondations de la maison, une étape clé car ces dernières doivent être capables de supporter le poids de la nouvelle construction. « Les vieilles maisons ont peu, voire pas de fondations, rappelle la professionnelle. Dans ce cas, il faut effectuer une reprise sous oeuvre. Il s'agit de reconstituer des fondations. »

Une ossature bois pour ajouter un étage à votre logement

Les fondations réalisées, il faut construire la structure. Dans le cas d'une extension, les murs sont le plus souvent maçonnés en parpaings ou en briques. Dans le cas d'une surélévation, nous choisirons la plupart du temps une ossature bois plus légère qu'une maçonnerie. Cette ossature bois est aussi plus rapide à monter car préfabriquée en usine.

Un nouvel aménagement intérieur nécessaire

L'aménagement intérieur est ensuite réalisé, les clients en profitent pour réaménager leur espace intérieur. L'extension accueille la cuisine, la chambre d'enfant occupe l'ancien emplacement de cette dernière. La maison et son extension doivent être cohérentes. Il faut avant tout que l'espace intérieur soit fonctionnel. 

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER